Varachaux FR

Notre histoire

Notre histoire

1968

L’histoire débute par la rencontre de 2 personnes aux anciennes Halles de Paris : Luigi Buitoni, responsable de la marque Buitoni, fabriquant de ravioli et Louis VARACHAUX, tripier. Ensemble, ils décident de créer des produits standardisés en matière grasse. Déjà l’innovation s’inscrit dans l’histoire.

L’entreprise Varachaux s’installe à Wissous, en 1968.

Louis Varachaux met en place l’atelier de découpe et développe progressivement l’activité de standardisation des produits surgelés.

1998

L’entreprise prend un nouveau tournant et en 1998 : Création d’une deuxième usine consacrée aux produits cuits qui permet le développement de produits innovants.

Les évolutions se poursuivent avec l’automatisation progressive, la multiplication par 2 des capacités des lignes boulettes, four, et de la surgélation.

En parallèle, l’entreprise investit dans des détecteurs de métaux plus sensibles et plus adaptés, dans des appareils de mesure en ligne, dans le traitement des rejets.

Elle met en place des aides à la manutention et travaille sur la réduction des nuisances sonores.

2018

Varachaux fête ses 50 ans et prend la décision d’arrêter l’atelier de découpe.

Volume

6000 T

Volume en 2018

22.5 M

Chiffre d'affaires 2018

42

Employés

Gamme végétale

x3

Gamme végétale multipliée par 3

1991

En 1991, Louis Varachaux décède brutalement et l’entreprise est reprise par Gilles Varachaux et sa sœur Béatrice.

A cette date, Varachaux est le 1er fournisseur de viande de Nestlé pour les usines de Caudry, Bailleul et Camaret, pour la fabrication de plats cuisinés Italiens, bolognaises, pots en verre, ravioli et pizzas.

2016

En 2016, Varachaux se lance dans le végétal. Une ligne dédiée est mise en place avec une nouvelle technologie permettant d’envisager l’avenir sur des produits toujours plus innovants : nouvelles formes, co-extrusion.

Varachaux continue d’investir, d’innover et de proposer à ses clients des services, des produits cuisinés, goûteux et qualitatifs répondant à leurs attentes et à celles des consommateurs.

50 ans 2